Affiliation et SEO : trouver le bon équilibre

Ce week-end, alors que je recherchais les horaires d’un magasin Monoprix à Villiers (Paris 17ème), je suis tombé sur des résultats de recherche (Google) qui ont attisés ma curiosité :
Résultats de recherches Google pour Monoprix Villiers

Premier constat : le domaine monoprix.fr qui devrait faire autorité sur la requête « Monoprix Villiers » n’est pas présent dans les 3 premiers résultats naturels.

Deuxième constat : l’adresse Google Map associée à la requête « Monoprix Villiers » n’est pas bonne. L’adresse affichée est en effet localisée à Poitiers en lieu et place de Paris 17ème Villiers.

Intéressons-nous au premier résultat naturel : les-horaires.fr

[custom_frame_center]Fiche Monoprix Villiers sur le site les-horaires.fr[/custom_frame_center]

Premier constat : Une publicité concurrente à Monoprix est présente sur le site : Simply Market. Certes, le site les-horaires.fr est libre d’afficher les publicités qu’il souhaite mais la marque Monoprix pourrait voir cela d’un mauvais œil, sachant que nous arrivons sur cette page depuis la requête « Monoprix Villiers ».

Deuxième constat : Un lien « http://www.les-horaires.fr/go/130 » semble pointer vers le site monoprix.fr, regardons donc ce qu’il cache…

[message type= »success »]Un lien d’affiliation Zanox qui pointe vers courses.monoprix.fr !! Vu !![/message]

Qu’est ce que cela signifie ? Le site les-horaires.fr est un affilié du programme Monoprix. Il sera donc commissionné par Monoprix pour tous les achats effectués sur le site courses.monoprix.fr…

Vous allez me dire qu’un internaute qui cherche les horaires du magasin Monoprix Villiers ne cherche pas à acheter ses courses sur internet. Pas forcement dans l’immédiat, nous sommes d’accord. Néanmoins, le cookie Zanox (cookie de la plateforme d’affiliation) a une durée de vie de 30 à 60 jours (suivant les programmes) et aura la priorité sur les cookies génériques de la Marque.

Cela signifie que durant cette période, la marque Monoprix reversera, quoi qu’il arrive, une commission au site les-horaires.fr, même si l’internaute clique sur un lien sponsorisé ou en lien naturel officiel de la marque.

Conclusion de l’exercice

Évidemment, cet exemple ne concerne qu’une requête parmi des milliers sur la marque Monoprix. Il ne permet donc pas de tirer une conclusion sur la stratégie SEO du groupe Monoprix. Toutefois, ce cas précis permet de mettre en lumière les effets de bord d’un programme d’affiliation.

Qu’est ce que le taux de conversion ?

L’indicateur de référence de tout site e-commerce est le taux de conversion. Il correspond au pourcentage d’acheteurs sur le nombre de visiteurs. Son calcul se fait donc par la formule : Nombre d’acheteurs * 100 / nombre de visiteurs.

A quoi sert le taux de conversion ?

Le taux de conversion ou taux de transformation est l’un des indicateurs de référence dans l’évolution de la performance d’une site internet.

  • En phase d’étude et de lancement : Les hypothèses de taux de conversion et l’étude des ratios des concurrents permettent d’affiner les projections de chiffres d’affaires.
  • En phase d’exploitation : Son analyse permet d’évaluer la qualité de son site et d’améliorer son retour sur investissement (ROI) via des optimisations pertinentes. Il peut s’avérer également un bon outil de benchmark concurrentiel.
  • En phase de croissance ou de revente : Cet indicateur « qualité » sera un argument fort dans la valorisation du site vis-à-vis d’acteurs externes (banques, investisseurs…)

Bien qu’il faille l’utiliser avec parcimonie, en raison des nombreux facteurs qui peuvent rendre difficile la comparaison (il est par exemple normal d’obtenir un taux inférieur lorsque les articles sont plus chers), le taux de conversion reste un indicateur phare de mesure de la performance et de l’efficacité d’un site e-commerce.

Bien comprendre le taux de conversion

Bien comprendre le processus de conversion nécessite d’abord de bien appréhender la notion d’entonnoir de conversion.

Le schéma ci-dessous exprime l’idée suivante : plus l’on avance dans le processus d’achat, plus les chances que l’achat se réalise augmentent et les raisons d’abandon diminuent.
[custom_frame_center]Taux conversion ecommerce[/custom_frame_center]
Néanmoins, plus l’on avance, moins il y a de visiteurs. En effet, si 100 personnes arrivent sur votre site internet, ils ne seront plus que 50 à naviguer sur vos fiches produits et seulement 5 achèterons, soit 5% de conversion. A ce stade, on comprend bien que l’optimisation du taux de conversion dépend de nombreux critères sur votre site pour maximiser les chances de transformer un simple visiteur en véritable client satisfait et fidélisé. Nous allons donc, de manière simple et didactique, vous expliquer les différentes actions nécessaires à l’amélioration de votre taux de conversion.

Analogie entre un magasin physique et un site e-commerce

Lors de nos premiers échanges avec certains prospects, notre principal challenge est de combattre cette idée reçue qu’un site e-commerce n’est pas un investissement à part entière.

Le « fantasme e-commerce » entretenu par les offres de boutique en ligne à 49€/mois brouille les pistes et entraîne parfois une certaine confusion…