25 conseils pour améliorer vos taux de conversion

L’amélioration de votre taux de conversion passe par l’optimisation de vos pages afin de donner à l’internaute l’envie de rester sur votre site et, le cas échéant, d’acheter vos produits. Cette optimisation s’effectue grâce à un travail précis, axé prioritairement sur 5 grands pôles : Graphisme, Référencement, Webmarketing, Ergonomie, Développement. Pour chacun d’entre eux, nous vous donnons 5 conseils à suivre pour améliorer votre taux de conversion.

Graphisme

  • Mettre en avant son logo et l’associer à une baseline qui explique en quelques mots la promesse du site interne. Par exemple, « Golf Plus, le n°1 du golf depuis 1982 ».
  • Favoriser des éléments visuels forts (bannières, gif animés, flash…) plutôt que de longues pages de textes.
  • Aérer vos pages. A vouloir mettre trop d’informations sur vos pages, vous noyez l’internaute qui finit par se lasser de la « complexité » du site.
  • Favoriser une charte graphique « créative » et « originale » pour se différencier de vos concurrents.
  • Développer une charte graphique cohérente avec votre univers produit et le positionnement que vous souhaitez. Par exemple, si vous souhaitez vendre des bijoux sur internet.

Référencement

  • Soignez vos balises et méta descriptions pour favoriser la pertinence des clics et éviter que des internautes se rendent sur votre site en pensant y trouver une information complètement différente.
  • Rédiger des balises et descriptions courtes, percutantes et bien construites.
  • Nommez vos images pour bien apparaître dans les résultats images.
  • Optimisez la boutique pour la « recherche locale » afin de capter un trafic très qualifié et avec un taux de conversion fort.
  • Développez et redirigez les internautes utilisant les mobiles vers une version mobile de votre site.

Webmarketing

  • Rassurez vos prospects et clients en étant transparent sur vos informations légales et juridiques. En effet, l’augmentation de la fraude sur internet a rendu bien plus méfiants les internautes. Votre travail : les convaincre de votre sérieux, votre bonne foi et votre  capacité à honorer votre promesse.
  • Ayez toujours sur votre site au moins une opération marketing active (promos, bon d’achats, soldes, réductions…)
  • Favorisez le cross selling pour inciter les internautes à composer des silhouettes ou associations pertinentes.
  • Stimulez le témoignage client. Aujourd’hui, 80% des acheteurs consultent les avis des autres internautes avant de faire un achat. Si ces avis se trouvent directement sur votre site, ils éviteront ainsi que le visiteur aille vérifier l’information ailleurs.
  • Mettez en place un programme d’affiliation et des partenariats à la performance. Ces sites tiers seront ainsi vos meilleurs ambassadeurs.

Ergonomie

  • Simplifiez votre navigation ! L’internaute doit en 3 secondes comprendre la logique de navigation de votre site.
  • Optimisez le poids de vos pages pour ne pas faire attendre le visiteur.
  • Facilitez l’accès aux détails des produits.
  • Simplifiez le processus d’inscription et d’information de livraison.
  • Simplifiez le processus de paiement. Cette démarche fastidieuse et récurrente est vécue comme un mal nécessaire par l’internaute.

Développement

  • Proposez toujours une recherche multicritères pour rapidement cibler sa recherche.
  • Optimisez le temps de chargement de vos pages.
  • Hiérarchisez vos produits avec des rayons et des sous rayons.
  • Permettez de visualiser les photos des articles en HD.
  • Développez des mises au panier dynamique avec un retour facile vers le catalogue.

Qu’est ce que le taux de conversion ?

L’indicateur de référence de tout site e-commerce est le taux de conversion. Il correspond au pourcentage d’acheteurs sur le nombre de visiteurs. Son calcul se fait donc par la formule : Nombre d’acheteurs * 100 / nombre de visiteurs.

A quoi sert le taux de conversion ?

Le taux de conversion ou taux de transformation est l’un des indicateurs de référence dans l’évolution de la performance d’une site internet.

  • En phase d’étude et de lancement : Les hypothèses de taux de conversion et l’étude des ratios des concurrents permettent d’affiner les projections de chiffres d’affaires.
  • En phase d’exploitation : Son analyse permet d’évaluer la qualité de son site et d’améliorer son retour sur investissement (ROI) via des optimisations pertinentes. Il peut s’avérer également un bon outil de benchmark concurrentiel.
  • En phase de croissance ou de revente : Cet indicateur « qualité » sera un argument fort dans la valorisation du site vis-à-vis d’acteurs externes (banques, investisseurs…)

Bien qu’il faille l’utiliser avec parcimonie, en raison des nombreux facteurs qui peuvent rendre difficile la comparaison (il est par exemple normal d’obtenir un taux inférieur lorsque les articles sont plus chers), le taux de conversion reste un indicateur phare de mesure de la performance et de l’efficacité d’un site e-commerce.

Bien comprendre le taux de conversion

Bien comprendre le processus de conversion nécessite d’abord de bien appréhender la notion d’entonnoir de conversion.

Le schéma ci-dessous exprime l’idée suivante : plus l’on avance dans le processus d’achat, plus les chances que l’achat se réalise augmentent et les raisons d’abandon diminuent.
[custom_frame_center]Taux conversion ecommerce[/custom_frame_center]
Néanmoins, plus l’on avance, moins il y a de visiteurs. En effet, si 100 personnes arrivent sur votre site internet, ils ne seront plus que 50 à naviguer sur vos fiches produits et seulement 5 achèterons, soit 5% de conversion. A ce stade, on comprend bien que l’optimisation du taux de conversion dépend de nombreux critères sur votre site pour maximiser les chances de transformer un simple visiteur en véritable client satisfait et fidélisé. Nous allons donc, de manière simple et didactique, vous expliquer les différentes actions nécessaires à l’amélioration de votre taux de conversion.